Textuel

  • Une histoire mondiale des femmes photographes

    Luce Lebart

    • Textuel
    • 4 Novembre 2020

    Une fabuleuse somme collective, un livre manifeste, un ouvrage de référence : telle est l'ambition de cet ouvrage co-construit par 160 autrices du monde entier qui présentent 300 femmes photographes, de l'invention du médium aux années 2000. Ainsi les portraits de chaque photographe ont été rédigés par des femmes de toute nationalité pour se prémunir de l'écueil d'un regard "occidentalo-centré". Les séquences de portraits alternent avec des portfolios qui font dialoguer les oeuvres entre elles.

  • Une somme de 240 pages présentant une soixantaine d'artistes sur trois générations par deux des meilleurs connaisseurs du Graffiti. Du " trou des Halles" et sa première boutique à Paris, jusqu'à la scène new-yorkaise, Agnès b. a été une pionnière, invitant les "graffeurs vandales" à exposer en galerie et ainsi accéder au statut d'artiste. C'est ce ce chemin, de la rue à l'atelier, que restitue Karim Boukercha dans une enquête fouillée donnant la parole à quantité d'artistes urbains devenus incontournables.

  • À travers plus de 250 images, ce livre propose une histoire ambitieuse du portrait en photographie du daguerréotype à l'ère du numérique. Le corpus remarquable inclut les plus grands photographes : Man Ray, Diane Arbus, Cindy Sherman, Todd Hido, Zanele Muholi... Un livre de référence sur un thème aussi recherché qu'absent des rayons des librairies signé de Phillip Prodger, directeur de la photographie à la National Portrait Gallery de Londres.

empty